Il me faut souligner l’importance vitale de ces valeurs qu’il n’est pas possible de peser et de mesurer à l’aide des instruments traditionnels réglés pour n’évaluer que la quantitas, et non pas la qualitas : il me faut affirmer le caractère fondamental de ces investissements dont les retours ne sont ni immédiats ni, surtout, monnayables.

Nuccio Ordine, « L’utilité de l’inutile »

Installé dans l’ancienne église Saint-Mengold à Huy, le Pôle de recherche chorégraphique est un espace-temps idéalement situé au cœur de la vieille ville. Le Pôle de recherche chorégraphique est un laboratoire de décélération où peuvent être interrogés les fondements d’une pratique et, par là, permettre l’émergence de nouvelles formes de pensées et d’actions artistiques.

Le Pôle de recherche chorégraphique propose à des chorégraphes et artistes des arts de la scène développant une pratique liée au corps et au mouvement des temps de résidences de recherche accompagnée. Ces périodes d’accueil sont dégagées de toute nécessité de production. Elles représentent pour les chorégraphes l’opportunité de trouver du temps et de l’espace vierge, un espace et un temps laissés à la curiosité et à la créativité, à l’observation et à la rêverie.

Gabriella Koutchoumova en assure la coordination générale et la direction artistique, sous l’œil attentif et avec l’aide du Centre culturel de l’Arrondissement de Huy.