JEV_LAST_YEAR Le mois dernier Octobre 2017 Le mois prochain JEV_NEXT_YEAR
L Ma Me J V S D
week 39 1
week 40 2 3 4 5 6 7 8
week 41 9 10 11 12 13 14 15
week 42 16 17 18 19 20 21 22
week 43 23 24 25 26 27 28 29
week 44 30 31
C B let

 

Les Enfants terribles reviennent à Huy pour fêter le jeune cinéma européen. Et vous promettent quelques surprises pour leur – déjà – 5 e édition !

Axé sur la découverte et la convivialité, le festival veut participer au rapprochement des spectateurs et des premiers films européens, courts et longs. À l’affut de toutes les singularités et de toutes les émotions, il s’adresse à tous les publics curieux.

 

Courts-métrages

Le court-métrage occupe une place de choix dans la programmation du festival.
Six programmes de compétition et des séances thématiques rassembleront des propositions (im)pertinentes, quels que soient leurs modes de production (films d’écoles, professionnels ou autoproduits). Des projections pleines de promesses et riches en émotions à découvrir en compagnie des jeunes cinéastes, techniciens, comédiens… présents.

Séance : 5,00 €
Pass pour toutes les activités du festival : 20,00 €

 

Longs-métrages

Plusieurs premiers longs-métrages seront à l’affiche.
Patients de Grand Corps Malade et Medhi Idir sera présenté dans le cadre du Ciné-club du centre culturel, en annonce de l’événement.
Le festival s’ouvrira avec le premier film en tant que réalisateur de Nicolas Bedos. Avec Monsieur et Madame Adelman, le trublion reste fidèle à la causticité de ses sketches mais la dilue subtilement dans un film à tiroirs qui est surtout une grande histoire d’amour.
Une projection-rencontre aura lieu en matinée autour de La vie à venir, qui sera diffusé dans sa version documentaire mais aussi dans sa version « 360° ». Une séance qui pourra rassembler amateurs de nouvelles formes audiovisuelles et personnes intéressées par le domaine de la pédiatrie.    
Après la remise des prix de la compétition courts-métrages, un premier long-métrage belge sera mis à l’honneur dans le cadre de l’opération « 50 ans de cinéma belge ».
Et c’est avec le très beau premier film réalisé par Michael Dudok de Wit que se terminera la 5e édition du festival. La tortue rouge est tout simplement un des films d’animation les plus enchanteurs de ces dernières années.


Une journée pour les familles terribles

Au festival, on aime les dimanches en famille. Et c’est encore mieux quand celles-ci sont terribles !

 

mais aussi…

Un festival, c’est avant tout une fête ! Et pour célébrer le jeune cinéma européen comme il le mérite, Les Enfants terribles accueillera aussi un atelier d’analyse cinématographique, deux expositions photos, une rencontre autour du métier de critique de cinéma, un apéro littéraire, des séances scolaires, des soirées, des invités… et bien sûr de terribles festivaliers. En ferez-vous partie ?  

Les Enfants terribles est une organisation de l’asbl FIDEC en collaboration avec le Centre culturel de l’Arrondissement de Huy.

 

Programme complet sur www.fidec.be

 

Pass donnant accès à toutes les activités du festival : 20,00 €