JEV_LAST_YEAR Le mois dernier Juin 2020 Mois suivant Année suivante
L Ma Me J V S D
week 23 1 2 3 4 5 6 7
week 24 8 9 10 11 12 13 14
week 25 15 16 17 18 19 20 21
week 26 22 23 24 25 26 27 28
week 27 29 30

 

 

Kinshasa se densifie chaque jour de manière incontrôlable et n’offre souvent qu’une vie misérable aux nouveaux arrivants. Les familles sont accablées par différents maux. Dans cette société déstructurée et malheureuse, on cherche des responsables. Influencés par des prédicateurs exorcistes, les parents désignent certains enfants. À leurs yeux, ce sont de petits sorciers habités par le diable.

 

Le film suit le parcours de huit de ces « shégués ». Leurs histoires s’entremêlent, les personnages se croisent, se lient et se séparent. La musique est omniprésente. Les enfants veulent former un groupe de rap pour s’exprimer et conjurer leur sort. Ils espèrent gagner de l’argent pour se sortir de la misère et entreprendre des études. Aidés par Bebson, musicien allumé et imprésario loufoque, ils montent leur groupe avec peu de choses et peu de temps pour répéter car il faut continuer à travailler pour manger. Mais ils y croient et sont prêts à tout pour faire aboutir leur projet. Ils se choisissent un nom de scène symbolique : « Le diable n’existe pas ».

 

De Marc-Henri Wajnberg

 

Belgique – 2012 – 1h25 – VO

 

Avec Rachel Mwanza, Bebson Elemba, José Mawanda, Emmanuel Fakoko…
 
 En présence du réalisateur (sous réserve).

 

Dans le cadre de la Fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles, osez le cinéma belge !
Entrée gratuite le mardi 24 septembre.

 

L osezCinemaBelge

 

 

 


Retour