JEV_LAST_YEAR Le mois dernier Septembre 2019 Mois suivant Année suivante
L Ma Me J V S D
week 35 1
week 36 2 3 4 5 6 7 8
week 37 9 10 11 12 13 14 15
week 38 16 17 18 19 20 21 22
week 39 23 24 25 26 27 28 29
week 40 30

 

AN B balade historique

 

Chantal du Ry a mené une longue carrière d’enseignante à Huy. Elle y continue, toujours avec la même passion, à enseigner l’histoire et la littérature à l’Université du Temps Disponible. Elle a par ailleurs écrit de nombreux ouvrages sur l’histoire de Huy. Elle nous emmènera sur les traces de Jehan de Seraing et Blanche de Huy.

 

« Début du XIIIe siècle, Jehan de Seraing, poète et conteur, essaie d’oublier les horreurs de la bataille de Steppes, dans laquelle il a perdu de nombreux frères d’armes. L’évêque Hugues de Pierrepont dirige alors la Principauté de Liège. Son service de renseignements fonctionne à plein régime en ces temps difficiles où Liège est menacée par les ambitions brabançonnes et le conflit opposant la France de Philippe Auguste au Saint-Empire germanique. À la veille de la bataille de Bouvines, l’Europe est une chaudière bouillante et le conflit est près d’éclater. Au service du prince-évêque, l’« Ange » de Seraing, fidèle et loyal, est un « guerrier qu’une rose renverserait ». Au cours d’une mission dans la région de Huy et de Moha, il s’éprend de Blanche, la fille d’un drapier au grand coeur… »


Catherine Lheureux est historienne de formation. Passionnée de littérature policière, elle entraîne ses lecteurs dans une série de récits policiers historiques ayant pour cadre la Belgique à l’époque française, de la fin du Directoire à l’Empire. Le serment de la haine a pour cadre notre région.

« Juillet 1799. Moha, près de Huy, dans le département de l’Ourthe. Le corps mutilé de Nicolas Richelle, le curé du village, est découvert au presbytère : l’homme a été torturé avant d’être mis à mort. Les lieux ont été méthodiquement fouillés. Le capitaine Grégoire Lefèbvre – un officier de la gendarmerie à cheval, fraîchement débarqué de son Auvergne natale – est chargé d’enquêter sur ce meurtre brutal qui rappelle étrangement d’autres exactions perpétrées dans la région. Les rumeurs vont bon train : la victime était un prêtre jureur, un de ceux qui avaient accepté l’autorité de la République française contre l’avis de la papauté, et ses paroissiens se méfiaient de lui… »

 

 

À l’issue des promenades, vous aurez l’occasion d’échanger avec les auteurs et de faire dédicacer vos ouvrages.

 

5,00 € par promenade

 

Durée : de 1h30 à 2h.
 
Dans le cadre des bouquinistes sur les quais de Meuse.

 

 

 

ReserverUtickSmall


Retour