JEV_LAST_YEAR Le mois dernier Mai 2021 Mois suivant Année suivante
L Ma Me J V S D
week 17 1 2
week 18 3 4 5 6 7 8 9
week 19 10 11 12 13 14 15 16
week 20 17 18 19 20 21 22 23
week 21 24 25 26 27 28 29 30
week 22 31

 

theatre exquis B

 

Théâtre exquis
Jeux d'écriture collectif

Nous vous proposons un cadavre exquis, version écriture théâtrale. Tout le monde peut y participer, débutant ou non, jeune ou non, connecté ou non…

 

Le défi ? Ensemble, nous construirons un dialogue destiné à la scène, selon une consigne quotidienne, durant dix jours. La première consigne sera lancée le vendredi 12 mars à 17h.

 

Pour participer, vous pouvez, au choix :

rejoindre le groupe Facebook dédié et participer directement en commentaires ;

vous inscrire par mail avant le 12 mars via l’adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ;

venir chaque jour, à partir du 12 mars, devant le Centre culturel pour y lire la consigne affichée à nos fenêtres.

 

Du vendredi 12 au lundi 22 mars

 

Cette activitée est proposée dans le cadre de La Langue française en Fête 2021.

Atelier animé par Sarah Cerri et Gaba.

 

 

 

Les questions fréquemment posées :

 

1. Quelles sont les moyens de participation/inscription ?

2. Quelle est la période de cet atelier d’écriture ?

3. Doit-on écrire tous les jours ?

4. Que gagne-t-on ?

5. Que deviendra le texte ?

6. Quid des droits d’auteur ?

7. Dois-je m’inscrire ?

8. Y a-t-il des règles à respecter pour l’écriture ?

9. Quel est le principe de l’écriture collective ?

10. Comment seront sélectionnés les textes ?

11. C’est une écriture théâtrale. Quelle différence avec le reste ?

12. Est-ce un atelier d’écriture où l’on va m’apprendre à écrire ?

13. Pourquoi une consigne chaque jour ?

14. Les fautes d’orthographe sont-elles admises ?

 

 

Consignes quotidiennes :

 

JOUR 1 - EOLIEN

La première étape de notre travail consiste à créer des personnages. La consigne est simple : allez (re)voir qui est Eole, prenez ce qui vous intéresse comme inspiration, pour créer la carte d’identité de votre personnage. Celui-ci doit être un personnage qui vit aujourd’hui, sur notre planète, que vous pourriez croiser. N’oubliez pas de lui donner une quête.

Comment écrire la carte d’identité d’un personnage ? Voyez les conseils d’écriture.

 

JOUR 2 - CHAMBRE A AIR

En 10 répliques seulement, écrivez le début de la rencontre entre trois personnages sélectionnés. Vous avez le choix entre deux départs, en utilisant soit les trois personnages nommés "1, 2 et 3", soit en utilisant ceux nommés "A, B et C".

Imaginez ce que pourrait être un endroit "chambre à air" et faites se rencontrer les personnages à cet endroit, en suivant la consigne suivante : deux personnages parlent seulement, le troisième est muet (pour l'instant en tout cas).

Vous êtes libres de choisir s'ils se connaissent ou non, s'ils étaient déjà en conversation au momet où vous démarrez. N'oubliez pas de nous faire comprendre où nous sommes et pourquoi ils sont là.

En plus des 10 répliques, vous avez droit à des dydascalies (cf. les conseils jour 2), dans lesquelles vous pouvez ajouter des éléments jouant (sons, objets, gestes, ...)

Imprégnez-vous des personnages, laissez aller votre imagination sur chambre à air, puis faites-les se rencontrer. Vous pouvez, si nécessaire, laisser tomber l'un ou l'autre élément des personnages mais restez leur fidèles au maximum.

N.B. : les personnages non sélectionnés aujourd'hui ne sont pas jetés, bien au contraire ! Vous verrez...

 

JOUR 3 – AILE

2 possibilités s’offrent à vous

1. Écrivez une scène (20 répliques) qui suit la scène 1 de l’histoire A ou de l’histoire B, dans laquelle un des personnages se sent pousser des ailes. Pourquoi ? Que lui dit ou fait l’autre pour que cela arrive ? Que se passe-t-il en lui ? Essayez que ce soit quelque chose d’assez fort. C’est un élément déclencheur pour la suite de l’histoire.

N’hésitez pas à relire les cartes d’identité des personnages.

Attention ! Remarque très importante : la scène X viendra à un moment dans l’histoire B. Gardez le en tête pour écrire votre suite.

2. Écrivez des petites bulles, de quelques répliques seulement, en imaginant des passants, sur la digue, ou dans un hôpital.

Par exemple : une famille passe en cuistax sur la digue et on entend simplement : - je t’avais dit de prendre à gauche – c’est moi qui conduis. Exemple dans l’hôpital : un médecin et une infirmière échangent quelques mots.

Pensez ces bulles comme des figurants en arrière-plan. Ils permettront de nourrir l’ambiance. Ce qui est très important.

 

JOUR 4 – BULLER

Ce soir, on bulle. Pour ceux qui ne connaissent pas la signification de « buller », il est synonyme de « glander ».

On vous propose d’oublier – pour un moment – les histoires A et B…

Voici un nouvel exercice. 

Écrivez une saynète de 10 répliques maximum et autant de didascalies que vous le souhaitez, dans laquelle deux personnages glandent. Vous décidez du lieu, des personnages, de la relation, peu importe. On veut juste « entendre » et « voir » ce qui se passe entre deux personnes qui ne font rien.

On vous demande donc d’écrire une inaction. Mais au théâtre, l’inaction n’existe jamais vraiment…

Conseils : les didascalies ne doivent pas devenir les pensées des personnages. Ce qu’ils pensent doit être compris dans les mots qu’ils prononcent. Mais vous pouvez indiquer la manière dont ils le disent. Le metteur en scène, les comédien.ne.s font le travail d’interprétation. Ayez toujours en tête que ce que vous écrivez sera dit. N’hésitez pas à lire à voix haute ce que vous écrivez.

 

JOUR 5 - FRAGRANCE

Écrivez la/les scène/s manquante/s dans l’histoire A ou l’histoire B. Voyez le pdf ci-dessous avec les textes remaniés pour voir (en rouge) où se situent les trous.

Cette nouvelle scène devra comporter une odeur qui vient tout à coup perturber la conversation.

Vous verrez que nous opérons des choix et que nous nous permettons des coupures, des mixages, quelques changements mais que nous gardons (presque) tout ce que vous écrivez.

Forcément, les personnages évoluent un peu, par rapport à leurs cartes d'identité de départ, et certains nouveaux apparaissent.

Et ce que vous ne voyez pas encore est dans un coin de l'ordi, pour plus tard.

 

JOUR 6 - DECOLLER

On oublie les histoires A et B pendant 24H.

Ecrivez une saynète dans laquelle un personnage ne décolle pas, dans le sens : s'incruste, ne lâche pas, tient la jambe, ...

Qui vous voulez, où vous voulez, ...

 

JOUR 7 - ALLURE

Dans les histoires A et B, vous trouverez - en rouge - des consignes. Prenez ce qui vous parle, une, deux, ou toutes.

Les écrits du jour doivent porter sur les allures, les postures, les gestes, les regards, les intentions corporelles, ...

Et pour ceux qui souhaitent écrire en dehors des histoires A et B, écrivez une saynète dans laquelle une personne avec une drôle d'allure accoste une autre personne. Faites en sorte que les premiers échanges soient totalement à l'opposé de ceux qui clôtureront le dialogue.

 

JOUR 8 - INSUFFLER

Dans les histoires A et B, vous trouverez - en rouge - des consignes. Prenez ce qui vous parle, une, deux, ou toutes.

Les écrits du jour doivent faire intervenir un nouveau personnage, à piocher dans la liste des personnages restants.

Et pour ceux qui souhaitent écrire en dehors des histoires A et B, écrivez une saynète dans laquelle deux de ces personnages (au choix) se rencontrent. Où, comment, pourquoi, se connaissent-ils, ou non, ... (20 répliques max).

 

JOUR 9 - FOEHN

On vous laisse le loisir de découvrir le mot du jour, son origine, etc.

Dans les histoires A et B, vous trouverez - en rouge - des consignes. Prenez ce qui vous parle.

Et sinon, écrivez-nous un dialogue que vous avez personnellement vécu, à propos de cet atelier. (Bien sûr, il n'est pas interdit de romancer, ou même d'inventer...)

 

JOUR 10 - VAPOREUX

Ecrivez-nous un dialogue vaporeux.

 
Lui entre en riant. En fait il rit déjà dans le couloir.
Elle : (A son ordinateur.) Hello !
Lui rit toujours et offre un large sourire.
Elle : Ça va ?
Lui : Ah ouais !
Elle : Incroyable, non ?
Lui : Incroyable !
Elle : Ils tiennent le coup.
Lui : C’est fou !
Elle sourit.
Lui : C’est fou ce qu’on vit ! C’est fou ce projet !
Elle acquiesce par un sourire.
Lui : J’ai vu… J’ai vu celle qui écrit qu’elle n’y arrive plus.
Elle acquiesce par un sourire.
Lui : J’ai vu… comment ?… lui qui écrit la suite. Et je me dis : c’est génial. Là, ils nous livrent ce qu’ils vivent.
Elle : Complètement.
Lui : Moi aussi j’ai envie de leur écrire.
Elle : Bien sûr.
Lui : Personnellement, je veux dire.
Elle : Mais tu dois !
Lui : J’ai envie de leur dire, moi, comment je l’ai vécu, comment je me suis senti dans ce projet, mes doutes, mes craintes et surtout mon bonheur.
Elle : Je compte bien leur écrire aussi.
Lui : Mais qu’est-ce qu’on fait là ?
Elle : Il reste un jour.
Lui : On se met chacun de son côté pour lire, comme d’hab’
Elle : Oui…
Lui : Quoi ?
Elle : Non non rien. On y va.
Lui : Non, t’as une autre idée.
Elle : Mais on lit d’abord.
Lui : C’est incroyable !
Elle : On n’est pas obligés de terminer les histoires.
Lui : Non. Ça n’a jamais été l’objectif.
Elle : Non, sinon, on aurait d’ailleurs travaillé différemment.
Lui : Mais je vais quand même voir ce que j’ai reçu.
Un temps.
Lui : C’est le dernier jour.
Elle : Oui, tu vois, c’est ça…
Lui : Et donc, toi tu voudrais arrêter … ?
Elle : Il y a tellement de choses intéressantes.
Lui : Oui, mais c’est ça… c’est un beau message : on ne peut pas clôturer avec tant de richesses.
Un temps.
Lui : On en reste là…
Elle : … maintenant...

 

 

Les conseils d'écriture et/ou documents nécessaires :

1. Jour 1

2. Jour 2

3. Jour 3

5. Jour 5

7. Jour 7

8. Jour 8

9. Jour 9

10. Jour 10

 

 

1. Quelles sont les moyens de participation/inscription ?

Trois outils s’offrent à vous, selon vos moyens et vos envies.
Via Facebook
Rendez-vous sur la page du Centre culturel de Huy et rejoignez le groupe « Théâtre exquis – Jeu d’écriture collectif » (en faisant la demande via le bouton). 

Là, vous trouverez, chaque jour, à 17h, la consigne du jour. 

Vous pourrez alors poster vos propositions directement sur le groupe en suivant les instructions.

Cette participation est « publique ». Cela signifie que les membres de ce groupe voient vos propositions.

Via mail

Envoyez un petit courriel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour demander à recevoir les consignes chaque jour, à 17h.

Ensuite, vous pourrez envoyer vos contributions par mail à la même adresse.

Cette participation n’est pas publique. Vos textes ne seront lus que par les animateurs de l’atelier.

Sur un vrai papier

Cela concerne évidemment les personnes habitant les alentours du Centre culturel de Huy.

Chaque jour, la consigne sera affichée sur nos portes à 17h, avec la possibilité d’emporter une copie. rendez-vous près de la boîte à livres.

Vous déposez alors votre contribution (tapée à l’ordinateur, à la machine ou écrite à la main) dans notre boîte aux lettres.

Cette participation n’est pas publique. Vos textes ne seront lus que par les animateurs de l’atelier. Vous pouvez choisir de rester anonyme ou de nous mentionner vos coordonnées.

 

2. Quelle est la période de cet atelier d’écriture ?

Du vendredi 12 mars 17h au lundi 22 mars 12h.

 

3. Doit-on écrire tous les jours ?

Vous participez selon vos envies et vos disponibilités et nous rejoignez quand vous voulez.

Chaque jour, la consigne est donnée à 17h et la contribution doit être rendue pour le lendemain 12h.

 

4. Que gagne-t-on ?

Tout le plaisir de la création collective !

 

5. Que deviendra le texte ?

Selon sa nature, il sera proposé à différents ateliers et/ou comédiens afin d’être dit/lu sur scène.

 

6. Quid des droits d’auteur ?

En envoyant votre contribution, vous acceptez que le texte qu’elle contient soit libre de droits. Aucun droit d’auteur ne pourra être réclamé par la suite.

 

7. Dois-je m’inscrire ?

Si vous choisissez de jouer par mail ou Facebook, il y a une petite étape préalable. Voyez la question n° 1. 

 

8. Y a-t-il des règles à respecter pour l’écriture ?

Les règles à suivre seront celles des consignes quotidiennes. En dehors de ces consignes, tout ce qui n’est pas interdit est permis. 

Toutefois, tout écrit contrevenant à la loi belge sera supprimé.

 

9. Quel est le principe de l’écriture collective ?

Chaque jour, les participants proposeront leur contribution écrite (suivant la consigne) afin de continuer le dialogue. Un texte sera choisi et nous repartirons chaque jour du texte ainsi enrichi pour continuer.

  

10. Comment seront sélectionnés les textes ?

De manière totalement subjective par les deux animateurs de cet atelier : Sarah et Gaba. Ils veilleront à sélectionner les textes qui semblent les plus cohérents pour la suite de l’histoire, ceux qui les auront séduits pour des raisons diverses et variées et qui auront réussi à respecter au maximum la consigne donnée.

 

11. C’est une écriture théâtrale. Quelle différence avec le reste ?

Le résultat final sera un texte de théâtre. Cela signifie qu’il sera écrit sous la forme d'un dialogue. Les personnages s’échangent des répliques. 

Les textes de théâtre peuvent être écrits de nombreuses manières mais ils doivent toujours être pensés pour la scène. Les spectateurs n’ont que les mots mis dans la bouche des personnages pour comprendre l’histoire.

 

12. Est-ce un atelier d’écriture où l’on va m’apprendre à écrire ?

Non mais peut-être. Les consignes seront accompagnées d’explications ou de conseils. Les auteurs expérimentés pourront se passer de ces commentaires mais les débutants pourront y accéder pour faciliter leur participation.

 

13. Pourquoi une consigne chaque jour ?

Le principe de la contrainte en atelier d’écriture sert à stimuler la créativité. Cela peut paraître contradictoire pour les novices mais cela permet de canaliser l’imagination qui, face à une page blanche, à tendance à déborder et ne rien produire. 

 

14. Les fautes d’orthographe sont-elles admises ?

Oui ! D’abord parce que cet atelier est ouvert à tous et même à ceux dont le français n’est pas la langue maternelle, mais aussi parce qu’il est parfois nécessaire d’écrire les mots différemment, en vue de faire comprendre comment parle le personnage. 

 

 

Les conseils d'écriture et/ou documents nécessaires :

 

1. Jour 1 - la carte d'identité d'un personnage

 

Tout d’abord, sachez que vous pouvez vous aider par des dessins, des collages, etc.

Dites tout ce que vous voulez sur un personnage ; que ce soit ses caractéristiques physiques, psychologiques, sa vie aujourd’hui (son travail, sa famille, ses relations, ses passions) mais aussi son passé.

Voici quelques exemples de questions à vous poser.

  • Qui est-il ?
  • Fiche d’identité précise : nom, prénom, âge, état civil, composition de la famille, adresse, type d’habitation, …
  • Quelle est sa profession ? Quel est son passé professionnel ?
  • Quelles études a-t-il suivi ?
  • Quel est son passé privé ?
  • Imaginez un ou plusieurs moment(s) important(s) dans sa vie.
  • Que fait-il de ses moments de loisir ?
  • Quelles sont ses craintes pour l’avenir ?
  • Quels sont ses rêves pour l’avenir ?
  • Quelles sont ses envies à court et à long termes ?
  • Est-il sportif ? collectionneur ? fumeur ? …
  • A-t-il des hobbies ?
  • A-t-il des problèmes de santé ?
  • Quelles sont ses qualités ?
  • Quels sont ses défauts ?
  • Est-il moqueur, prudent, maladroit, maniaque, nerveux, avare, prétentieux, solitaire, etc. ?
  • Quelle est sa silhouette générale ?

 

 

2. L'endroit de rencontre

La rencontre au théâtre est extrêmement importante. Les personnages doivent se rencontrer, que ce soit de manière douce, hostile, amoureuse, commerciale, peu importe mais il faut qu'il y ait rencontre.

Les dydascalies sont toutes ces phrases que vous écrivez et qui ne sont pas destinées à être dites par le personnage. Elles sont des indications de mise en scène. Vous pouvez les écrire entre parenthèse et/ou en italique, pour les différencier du dialogue.

Les répliques sont les phrases que prononcent les personnages. Généralement, on écrit le nom du personnage, suivi de ":" et ensuite sa réplique.

Petit conseil : lorsque vous réfléchissez à l'endroit, notez vos idées. Vous pourrez ainsi libérer votre esprit et avoir d'autres idées.

 

Les personnages

Les personnages pour chaque histoire

 

 

3. Le premier tournant de l'histoire

Vous trouverez les scènes dont nous parlons ci-dessous, en pdf.

Il suffit de cliquer dessus.

 

Les deux histoires

 

 

5. Petite perturbation

Histoire A
Histoire B

 

 

7. Les allures

Un petit mot de Gaba et Sarah
Histoire A - 18mars
Histoire B - 18mars

 

8. Insuffler un nouvel élément

Histoire A - 19mars
Histoire B - 19mars
Personnages restants

 

9. Le vent tourne

Histoire A - 20mars
Histoire B - 20mars

 

10. On en reste là... pour le moment

Histoire A - 21mars
Histoire B - 21mars
Les petites bulles sur "Buller"
Les petites bulles sur "Décoller"

 

 

 


Centre culturel de l'Arrondissement de Huy
Avenue Delchambre, 7a
4500 Huy

Retour