JEV_LAST_YEAR Le mois dernier Novembre 2019 Mois suivant Année suivante
L Ma Me J V S D
week 44 1 2 3
week 45 4 5 6 7 8 9 10
week 46 11 12 13 14 15 16 17
week 47 18 19 20 21 22 23 24
week 48 25 26 27 28 29 30

 

Le Roi se meurt

 

Dans ce royaume imaginaire, le vieux roi Béranger se croit immortel. Autour de lui, tout se délite, se défait, se dérobe. Il a perdu tout pouvoir sur les êtres et les choses. Mais Béranger ne veut pas mourir. Il ne conçoit pas de renoncer aux choses de la vie ni d’abandonner sa jeune épouse.

 

« Ce roi-là, à qui on annonce sa mort dans une heure trente, à la fin de la représentation, ne peut imaginer de quitter la vie : “ Pourquoi je suis né si ce n’est pas pour toujours ? ” Il se révolte, il passe de la pitrerie à la méditation, il panique, se réfugie dans le rêve, il est tragique, enfantin, tendre et cruel, son corps parle, hurle, se démembre, sculpté, taillé superbement par les lumières de Nathalie Borlée. Pietro Pizzuti vit Le Roi se meurt par tous ses pores, sans histrionisme, dans un pathétisme très mesuré.


(…) Cet Ionesco-là s’éloigne de La cantatrice chauve, renoue davantage avec le Shakespeare du Roi Lear, un Ionesco des plus humains, terrifié lui-même par l’idée de la mort qu’il avait frôlée quelques années avant d’écrire Le Roi se meurt. Alors il n’ose plus en rire autant, même si le sarcasme, le burlesque resurgissent encore çà et là. » Michèle Friche - Le Soir

 

D’Eugène Ionesco
Mise en scène et scénographie : Christine Delmotte
Avec Pietro Pizzuti, Valérie Bauchau, Catherine  Decrolier, Anaïs Tossings, Fabian Finkels, Flora Thomas
Direction technique et lumières : Nathalie Borlée
Vidéo : Caroline Cereghetti
Collaboration scénographique : Noémie Vanheste
Une production de la Compagnie Biloxi 48.

 

Théâtre classique
100’
5e et 6e secondaires et supérieur

Centre culturel de l'Arrondissement de Huy
Avenue Delchambre, 7a
4500 Huy

Retour