JEV_LAST_YEAR Le mois dernier Novembre 2019 Mois suivant Année suivante
L Ma Me J V S D
week 44 1 2 3
week 45 4 5 6 7 8 9 10
week 46 11 12 13 14 15 16 17
week 47 18 19 20 21 22 23 24
week 48 25 26 27 28 29 30

 

Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu ?

 

À l’instar du Malade imaginaire, du Cid ou du Roi Lear, Est-ce qu’on ne pourrait pas s’aimer un peu ? ne serait-il pas devenu un classique ? Il est en tout cas un de ces spectacles que l’on ne se lasse pas de revoir, qui continue à nous surprendre, à nous faire rire (aux éclats) et qui affirme son intemporalité.


Créé à la veille de Noël de l’an 2000 par Sandrine Hooge et Éric De Staercke avec la complicité de Serge Bodart, le spectacle du Théâtre loyal du Trac a largement dépassé, 15 ans plus tard, les 700 représentations. Musical et burlesque, il ne s’inscrit dans aucun genre connu. Il utilise la musique, le clown, la cascade, le texte, le mime, la grimace et le silence pour exprimer la quête d’amour. Sous de piquantes caricatures - à grand renfort de moues expressives, verve limpide, franches grimaces -, le couple se déguste à toutes les sauces : à la vie, à l’amour, destructeur, incertain, beauf, exclusif, inquisiteur, glamour, aveugle, (très) usé, timide, etc. Les trois comédiens croquent, avec humour et en musique, ces (petits) travers (grossis à la loupe) qui compliquent notre quotidien de façon absurde, tragique et ridicule.

 

De et avec Éric De Staercke, Sandrine Hooge, Serge Bodart (piano et musiques)
Mise en scène : Jaco Van Dormael
Lumières : Luc Jouniaux
Scénographie : Christine Flasschoen
Costumes : Raphaëlle Debattice
Une production du Théâtre Loyal du Trac et du Centre culturel des Riches-Claires.

 

Théâtre
95’
3e, 4e, 5e et 6e secondaires et supérieur

Centre culturel de l'Arrondissement de Huy
Avenue Delchambre, 7a
4500 Huy

Retour